Smartphones, internet, réseaux sociaux : trouver le juste milieu

Smartphones, internet, réseaux sociaux : trouver le juste milieu

En 2018, adolescents et enfants possèdent presque tous un smartphone, et ont régulièrement l’occasion d’être présents sur internet et notamment sur les réseaux sociaux. Si ces outils peuvent être très utiles, dans la vie de tous les jours et pour certains devoirs, ils sont également chronophages… Pour trouver le juste équilibre, suivez nos quelques conseils.

Enfant et smartphones

L’âge moyen pour l’obtention d’un premier téléphone est de 11 ans, à l’occasion de l’entrée au collège. Avant cet âge, il est conseillé de limiter l’exposition aux différents écrans. Lorsque l’enfant commence à avoir accès à internet et/ou à un smartphone, généralement vers 13 ans, il est indispensable d’expliquer certaines règles de base, notamment concernant les principes de la vie privée et du droit à l’image. L’accès à internet et aux réseaux sociaux, ou encore aux plateformes de partage de vidéo doit être progressif en fonction de l’âge de l’enfant. Il peut également être utile de mettre en place un filtre parental sur l’ordinateur familial, voire sur le smartphone de votre enfant.

Mettre en place des limites…

Nous sommes nous-mêmes accros à notre smartphone ! Ainsi, même si votre enfant est adolescent, il est important de poser des limites. Le smartphone est en effet le pire ennemi de la concentration, notamment lors du temps accordé aux devoirs. Les sollicitations multiples, y compris les notifications qui s’accumulent, empêchent votre enfant de se concentrer convenablement. Il est également facile de perdre très vite du temps sur internet, à enchaîner les vidéos… C’est pourquoi il peut être utile de mettre le téléphone et l’ordinateur de côté pendant le travail à la maison. Apprenez à votre enfant qu’il existe un moment pour tout. Même chose lors du coucher ! Le téléphone portable ou l’ordinateur peuvent perturber le sommeil, les ados pouvant veiller tard dessus, sans compter les effets néfastes de la lumière bleue sur le cycle circadien…

… et laisser de la place aux loisirs

S’il est vrai qu’internet et smartphone peuvent déconcentrer, il existe cependant un moment pour tout. Ainsi, surf sur internet, vidéos et jeux vidéos sont également l’occasion de se détendre pour votre enfant, qui doit s’accorder lui aussi une pause après les devoirs. Une fois tous les devoirs et révisions bouclés, vous pouvez ainsi proposer une plage horaire de loisirs à votre enfant, lors de laquelle il pourra se détendre devant la console, son smartphone ou ce qui lui plaira…

Laisser un commentaire