Les activités extra-scolaires pour mieux réussir sa scolarité

Les activités extra-scolaires pour mieux réussir sa scolarité

Les activités extra-scolaires sont particulièrement recommandées pour les enfants, et ce dès leur plus jeune âge. Ces activités sont en effet bénéfiques pour leur épanouissement, et contribuent en outre à leur réussite scolaire. Alors quels sont ces bénéfices et comment choisir l’activité idéale ?

 

Un large panel de loisirs

Les loisirs les plus courants sont le sport, la musique ou les activités artistiques tels que le dessin ou le théâtre. Il existe une multitude de clubs ou associations, en lien ou non avec l’école, qui proposent dès la rentrée des loisirs variés. Les plus prisés sont les sports d’équipe tels que le foot ou le handball, ou individuels, tel que la danse ou la natation. L’apprentissage d’un instrument de musique (piano, guitare, violon…) ou d’un art (dessin, poterie, chant…), ou encore le théâtre sont également très épanouissants.

 

Se dépenser avec le sport

Les activités sportives permettent à votre enfant de se dépenser et de s’épanouir. Elles constituent une continuité avec l’encadrement éducatif. La pratique d’un sport permet d’oxygéner le cerveau de votre enfant, de canaliser son énergie, mais aussi de développer son esprit de compétition et son indépendance. Une étude anglaise de 2016 a notamment prouvé que l’activité sportive favorisait les compétences scolaires des enfants !

 

Booster la confiance en soi

Les activités extra-scolaires peuvent se révéler positives en cas d’échec scolaire. La raison ? Elles augmentent la confiance en soi : l’enfant pourra y apprendre à gérer son stress, mais aussi à croire en ses performances en réalisant une activité qu’il aime, et surtout qu’il maitrise. Dans tous les cas, votre enfant engrangera des expériences de réussite et sera plus motivé, ce qui favorisera indirectement la motivation scolaire.

 

Profiter d’une meilleure socialisation

Les loisirs ont le pouvoir de stabiliser les enfants turbulents, et de socialiser les plus timides. En plus de développer la concentration et la curiosité, les activités culturelles telles que la musique, mais aussi le théâtre ou le chant permettent aux enfants les plus introvertis de prendre confiance. C’est aussi le moyen idéal pour développer un sentiment d’appartenance à un groupe, de se socialiser et de se faire des amis.

 

Comment choisir l’activité idéale ?

Premier conseil : écoutez les envies de votre enfant. Ciblez aussi l’activité selon sa personnalité (actif, timide, rêveur…) et au besoin, proposez-lui des cours d’essais, bien souvent gratuits, pour être sûr de ne pas se tromper. Enfin, il est bon de penser au temps que prendra l’activité chaque semaine, de manière à ce qu’elle n’empiète pas sur le temps dédié aux devoirs mais aussi au repos en famille.

Laisser un commentaire