Le décrochage scolaire : définition et prévention

Le décrochage scolaire : définition et prévention

Le décrochage scolaire se définit comme un abandon de la scolarité par un élève, avant qu’il ait obtenu son diplôme. Ce processus peut intervenir dès le collège, mais aussi avoir lieu plus tard durant les études supérieures. Où est en l’accompagnement autour du décrochage scolaire ? On fait le point sur ce phénomène, comment le prévenir et accompagner les élèves.

Le décrochage scolaire, c’est quoi ?

Le décrochage est un processus qui conduit un adolescent ou un jeune adulte à arrêter ses études et à quitter le système scolaire en cours de route, et ce sans avoir obtenu de diplôme. Ce processus, qui s’étale dans le temps, résulte d’un désintérêt et d’un manque de motivation pour les études en question. Il est la conséquence d’une accumulation de facteurs, à la fois personnels et sociaux du côté du jeune, mais aussi à cause d’une mauvaise orientation et du fonctionnement même du système éducatif français.

Les chiffres

Depuis 2010, les chiffres du décrochage scolaire sont en baisse en France, et ce dans toutes les académies. De 140 000 décrocheurs par an en 2010, le pays en comptait moins 100 000 en 2017. Cependant, un nombre toujours trop important de jeunes sortent du système scolaire sans être diplômés. Dans le cadre de la stratégie Europe 2020, la France s’est engagée à abaisser le taux de jeunes en dehors de tout système de formation et sans diplôme du second cycle du secondaire à 9,5 % en 2020.

Les outils de prévention mis en place

La lutte contre le décrochage est devenue une véritable cause nationale. En effet, les jeunes sortis des études sans diplôme ont un risque accru de se trouver au chômage, notamment de longue durée. On constate également qu’ils occupent plus souvent des emplois précaires.

La lutte contre le décrochage scolaire est organisée en plusieurs axes. Une prévention doit être réalisée à la fois par l’équipe enseignante, mais aussi les parents. Parmi ces axes, on trouve ainsi le renforcement du lien parents – école, mais aussi un meilleur accompagnement dans l’orientation des jeunes (parcours Avenir). En 2016 a aussi été lancé un un programme de formation visant à sensibiliser les professeurs aux signes précurseurs du décrochage. Les établissements scolaires du second degré doivent en outre posséder un GPDS, un dispositif interne de prévention du décrochage scolaire, qui accompagne les élèves démotivés.

Comment repérer le décrochage scolaire ?

Une chute brutale des notes, ainsi qu’un agenda vide peuvent alerter. Un autre signe est l’absentéisme et un discours de rejet dès qu’il s’agit de l’école. Il est alors conseillé de prendre rendez-vous avec l’équipe éducative afin d’identifier la cause du décrochage et trouver des solutions.