Informatique : l’introduction des nouvelles technologies à l’école   

Informatique : l’introduction des nouvelles technologies à l’école  

Cela fait maintenant plusieurs années que le numérique et l’informatique se sont invités dans les salles de classe. Les nouveaux programmes de 2016 ont renforcé la place de l’enseignement de cette matière en primaire et au collège. Alors, comment se déroule l’introduction des nouvelles technologies et ces apprentissages à l’école ?

Les outils numériques dans nos vies

C’est un fait, le numérique et les nouvelles technologies sont de plus en plus présents dans nos vies, et sont bien souvent devenus indispensables. Les enfants savent très tôt manier les outils numériques que sont les ordinateurs, les smartphones et les tablettes. De nombreux métiers sont maintenant liés au web, au numérique ou à la communication. Il est donc naturel que soient enseignées tout au long de la scolarité les bases de l’informatique…

L’introduction de l’informatique en primaire

Depuis 2016, l’informatique est introduite à l’école dès le CP. Des tablettes numériques peuvent être utilisées par l’enseignant, notamment pour l’enseignement de la lecture. Les enfants apprennent à maîtriser les bases d’un logiciel de traitement de texte ainsi que du correcteur orthographique, mais aussi à effectuer des recherches sur internet. A partir du Cycle 3, correspondant au CM1, les élèves se familiarisent avec un plus grand nombre d’outils numériques, tels que les différents périphériques d’un ordinateur. Ils sont aussi initiés aux logiciels de traitement d’image ou encore de son. La maîtrise du clavier et de la mise en page sur les logiciels de traitement de texte sont également approfondis. Les ressources numériques peuvent être utilisées dans de nombreuses matières, du français au maths en passant par les arts plastiques.

L’informatique au collège

Au collège, les enseignements débutés à l’école primaire se poursuivent en cours de Technologies. Là, les élèves sont directement introduits aux techniques du code : ils doivent savoir écrire, mettre au point et exécuter un programme simple à la fin de la 3ème. Ils doivent également savoir produire des tableaux, graphiques, schémas, maîtriser leur environnement numérique de travail, ainsi que certains logiciels de CAO (pour la modélisation 2D et 3D). De quoi se faire vite dépasser par nos enfants dans ce domaine !

Et au lycée ?

En seconde, chaque élève doit choisir au moins deux enseignements d’exploration obligatoires. C’est donc la matière « Informatique et création numérique » qui est proposée aux élèves, à hauteur d’1h30 par semaine. Réalisation d’un site web, d’un objet connecté ou encore programmation d’un robot… plusieurs modules sont mis en avant pour donner une large idée de cet univers aux jeunes. En classe de 1ère et Terminale, cette même matière est proposée comme enseignement facultatif, pour toutes les séries générales. Mais seuls les élèves en série Scientifique peuvent choisir d’étudier plus en profondeur l’informatique grâce à un enseignement de spécialité intitulé « Informatique et Sciences du Numérique ». Ils sont initiés aux algorithmes, aux langages de programmation et aux architectures informatiques. Ainsi, pour le bac, c’est une épreuve orale avec soutenance de projet qui est passée en cours d’année.

Laisser un commentaire