Garder UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE en période de révision et d’examen

Garder UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE en période de révision et d’examen

Les périodes de révisions et d’examens sont toujours synonymes de stress. Bien généralement, nous avons tendance à rester plongés dans nos livres, sans faire trop attention aux signaux que nous envoie notre corps. Voici quelques conseils pour améliorer son hygiène de vie en période de révision et se sentir mieux de corps et d’esprit !

Faire attention à son alimentation

L’alimentation joue un rôle primordial dans notre vie, et y prêter attention en période de révisions ou d’examen est extrêmement important. Tout comme dans la vie de tous les jours, il faut retenir deux mots d’ordre : régularité et diversité. Il ne faut pas hésiter à :

      • Faire trois repas par jour, et les considérer comme de vrais moments de relaxation (cuisiner, partager son repas avec les amis ou la famille)
      • Manger équilibré (des fruits, des légumes, ne pas manger trop lourd ou trop gras), privilégier les sucres lents et les féculents, éviter les sucres rapides qui ont tendance à endormir, ne pas grignoter
      • Privilégier certains aliments forts en choline et en vitamine C (ils facilitent la mémorisation et diminuent la fatigue)
      • Boire beaucoup d’eau (2 litres par jour)

     

    Soigner son sommeilTout comme l’alimentation, un sommeil réparateur est indispensable pour une bonne hygiène de vie. Bien dormir permet à votre cerveau de mémoriser vos leçons mais aussi de mieux vous concentrer en journée. L’erreur à ne pas faire, c’est la nuit blanche : même si on a le sentiment de « gagner du temps », c’est en fait du temps que vous perdrez le lendemain à cause de la fatigue. D’autant plus que votre corps ne s’en remet pas réellement, même en faisant une bonne nuit le lendemain : c’est ce qu’on appelle « la dette du sommeil ».  Faites bien 7 heures de sommeil minimum par nuit.

    Faire du sport et s’aérer l’esprit

    En période de révisions, il est capital de conserver une activité physique et de faire des pauses. Cela permettra non seulement de vous oxygéner le corps et l’esprit, mais surtout de penser à autre chose. Et si vous n’êtes pas sportif(ve), n’hésitez pas à simplement sortir pour marcher et vous balader, dans un parc ou dans la nature par exemple, afin de vous changer les idées.

    L’art d’adapter son environnement de travail

    Parfois négligé, ce dernier élément n’est pas non plus à délaisser : travaillez dans un endroit où vous êtes à l’aise, où vous vous sentez bien, en fonction de vos besoins. N’oubliez pas de garder une bonne position de travail : assis confortablement, écran à 45-50 cm de votre visage et à hauteur de vos yeux. Veillez également à travailler dans un espace bien éclairé pour ne pas fatiguer vos yeux.

Laisser un commentaire