Comment être un bon coach scolaire pour son enfant ?

Comment être un bon coach scolaire pour son enfant ?

Accompagner son enfant durant sa scolarité, l’encourager et l’aider à surmonter ses difficultés n’est pas toujours chose aisée. Pour que ses études se passent bien, que votre enfant soit épanoui et obtienne de bons résultats, les parents doivent trouver le juste rôle et parfois tenir celui de « coach scolaire ». Voici quelques conseils et quelques pistes pour mieux s’y retrouver et aider son enfant à vivre sereinement sa scolarité.

Fixer un cadre et des objectifs

Offrir un bon cadre de travail à son enfant est essentiel. Il est préférable qu’il choisisse lui-même où il souhaite travailler à la maison : dans la cuisine, dans sa chambre… Certains enfants ont besoin de se sentir entourés, plutôt que d’être seuls. Avec l’âge, et plus particulièrement à partir de la fin du collège, un bureau au calme est souvent conseillé.

Une fois bien installé, il convient de fixer régulièrement des objectifs concrets et accessibles à votre enfant. Il s’agit par exemple d’avoir fini tel devoir tel jour, de progresser dans une matière précise avant la fin du trimestre… Ces objectifs assurent un suivi constructif pour l’enfant, qui se sent encadré par ses parents. C’est aussi l’occasion d’apprendre à votre enfant à gérer son temps et son planning.

Accompagner sans envahir

La présence et l’implication des parents dans les devoirs dépend du besoin de chaque enfant. À chaque famille de trouver son juste équilibre. Dans tous les cas, le parent doit plutôt contrôler que juger, et surtout ne pas faire les devoirs de l’enfant à sa place. Pour responsabiliser son enfant, le parent doit l’aider et contrôler ses devoirs à sa demande, sans émettre de jugements de valeur. En bon « coach », il pourra ainsi identifier les faiblesses scolaires, mais aussi être témoin des efforts de son enfant.

Être attentif et reconnaître les points forts

Un enfant, tout particulièrement en situation de stress ou d’échec, doit se sentir soutenu par sa famille et son enseignant. Un parent doit savoir anticiper et reconnaître certains signaux avant que les problèmes s’installent. En outre, une fois les faiblesses identifiées, il est nécessaire de mettre en avant les points forts de l’élève. Valoriser les succès de votre enfant est une bonne habitude à prendre. En cas de retard ou de difficultés trop importantes, c’est également aux parents d’envisager d’avoir recours à un professeur particulier qui pourra faire progresser efficacement l’enfant.

Gérer le stress de son enfant

On ne le dira jamais assez, mais la communication entre les parents et les enfants est primordiale. Pour aider son enfant à gérer son anxiété, l’écoute est l’outil premier. Ensuite, pour évacuer le stress, rien de tel que de donner l’occasion aux enfants et adolescents de penser à autre chose en pratiquant des activités extra-scolaires telles que le sport, la musique, le théâtre ou bien d’autres pratiques artistiques sont d’excellentes solutions.

Laisser un commentaire