Choix de la deuxième langue au collège : allemand ou espagnol ?

Choix de la deuxième langue au collège : allemand ou espagnol ?

Les élèves commencent l’apprentissage d’une seconde langue vivante dès la classe de 5e. Ils doivent donc faire leur choix l’année précédente. L’espagnol et l’allemand sont les deux langues les plus couramment proposées dans les collèges, choisie à plus de 70% pour l’espagnol et 15% pour l’allemand. Alors comment aider nos enfants à faire ce choix déterminant ?

Pourquoi choisir l’espagnol ?

L’espagnol est historiquement très populaire comme LV2. Tout d’abord parce qu’elle est réputée comme étant une langue plus facile à apprendre et à maitriser que l’allemand – ce qui n’est pas entièrement faux, d’un point de vue français, les deux langues présentant beaucoup de similarités car venant toutes deux du latin. Attention cependant, la grammaire et surtout la conjugaison de cette langue présentent aussi des difficultés !

L’élève pourra aussi porter son choix sur l’espagnol en raison du nombre impressionnant de personnes qui la parlent à travers le monde. Elle est bien sûr utilisée en Espagne, mais aussi en Amérique latine : Argentine, Bolivie, Chili, Colombie, Cuba, Mexique… autant de possibilités pour l’avenir.

Pourquoi choisir l’allemand ?

L’allemand a longtemps été victime de préjugés. Réputée difficile à apprendre et à assimiler, notamment avec ses fameuses déclinaisons, elle est peu choisie par les élèves. Maîtriser l’allemand est cependant un pari intéressant à long terme : notamment pour la future vie professionnelle de l’enfant. Il s’agit en effet de la 2e langue la plus recherchée par les employeurs, après l’anglais et avant l’espagnol. Sans compter que les échanges commerciaux entre la France et l’Allemagne sont très importants, de même que la présence des entreprises allemandes en France. En clair, choisir l’allemand comme LV2 peut permettre de se démarquer !

Et les autres langues ?

Si l’espagnol et l’allemand étaient jadis souvent les seules LV2 proposées, de nombreux collèges permettent maintenant aux enfants de se tourner vers d’autres langues tout aussi passionnantes. L’italien peut par exemple être un choix judicieux, de même que le chinois, l’arabe ou le russe. Une idée à creuser !

Pour aider à faire son choix…

En plus de tous ces paramètres, d’autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour le choix de l’élève. L’histoire familiale par exemple : un enfant peut choisir d’apprendre telle ou telle langue pour mieux comprendre ses racines. Autre élément : l’attirance personnelle de l’enfant pour la langue : la trouve-t-il mélodieuse ? Aimera-t-il la prononcer ?

Enfin, n’oubliez pas qu’il doit s’agir d’un choix personnel : inutile donc de choisir à la place de l’enfant ou de laisser les copains l’influencer…

Laisser un commentaire